Comité Départemental des Pêches Maritimes et des Élevages Marins des Côtes d'Armor - CDPMEM 22

la coquille Saint Jacques : Une ressource de la Baie de Saint Brieuc

Les actualités du CDPMEM22

 

Communiqué de presse : reprise de la campagne géotechnique - projet de parc éolien de Saint-Brieuc

 

Bonjour à tous,

 

Vous trouverez ICI, le communiqué de presse communément rédigé par le CDPMEM22, le CDPMEM 35 et le CRPMEM Bretagne au sujet de la décision annoncée par Ailes Marines de reprendre sa campagne géotechnique en mars 2018.

 

 

Point de repère :

Suite aux problèmes rencontrés lors des campagnes géophysiques (2016) et UXO (2017), les représentants des professionnels de la pêche avaient interpellé Ailes Marines en mai 2017 pour définir en concertation avec les pêcheurs professionnels  les modalités techniques (calendrier/communication) de la campagne géotechnique prévues au 2ème semestre 2017.

Le prestataire d’Ailes Marines indiquait alors que la mission serait réalisée en deux mois et demi, et qu’il devrait terminer les opérations au plus tard fin aout 2017 (aléas météorologiques compris). Les professionnels ont alors laissé place libre jusque fin septembre (la reprise de la pêche de la coquille Saint-Jacques sur zone étant programmée à début octobre).

Fin septembre,  le prestataire avait accompli 30% des carottages…..

Publié le 13/02/2018

Dossier éolien : le point quelques mois après l'obtention des autorisations pour Ailes Marines et RTE

Des autorisations administratives accordées, pas le feu vert des marins-pêcheurs!

 

Le 18 avril dernier, le Préfet des Côtes d’Armor a délivré aux sociétés Ailes Marines et RTE (raccordement du parc éolien) les autorisations concernant la réalisation du parc éolien et de son raccordement.

 

Des autorisations dans lesquelles ont été intégrées à la demande des instances de pêche (CDPMEM22 ; CDPMEM 35 ; CRPMEM Bretagne) de nombreuses prescriptions qui devront apporter,  avant le début des travaux, des garanties sur l’ensouillage de la totalité des câbles (et donc le maintien de l’ensemble des activités de pêche) et des réponses concernant les impacts de la phase de construction (notamment bruit et turbidité) sur les ressources halieutiques.

 

A ce sujet, les instances de pêche interpellent Ailes Marines sur la nécessité de travailler en étroite concertation avec les instances de pêche sur ces sujets mais également de tenir ses engagements sur la co-construction des études environnementales sur les ressources halieutiques (état de référence/suivi des ressources halieutiques et études spécifiques sur les impacts du bruit/turbidité/électromagnétisme sur ces espèces).

 

Ces études (techniques  et environnementales) seront le fruit de la concertation avec les professionnels et se feront avec la profession ou ne se feront pas. Les professionnels de la pêche ajoutent que même si des autorisations ont été délivrées à Ailes Marines, le chemin est encore long avant une éventuelle construction, et le feu vert de la profession sera dépendant de la qualité des études environnementales, de leur construction avec la profession et de leurs résultats.

 

Les comités des pêches rappellent enfin que ce projet se fera uniquement dans le respect des engagements pris envers la profession depuis 2010 : la garantie d’un maintien de l’ensemble des activités préexistantes par un ensouillage de la totalité des câbles et la garantie d’obtenir, avant le début de la construction, des réponses sur les impacts des phases de travaux (bruit/turbidité) sur les espèces d’intérêt halieutique.

 

Le projet avance mais ces garanties ne sont toujours pas apportées à la profession. Or ces éléments ne sont pas nouveaux. Ce sont des conditions majeures d’acceptabilité du projet mentionnées par la profession dès 2010 afin de d’assurer que ce projet ne se fera pas au détriment des actions de préservation et de gestion des espèces mises en œuvre par les professionnels de la pêche en baie de Saint-Brieuc.

Publié le 09/02/2018

Campagne géotechnique - Point sur le retard - 30/09/2017

Bonjour à tous,

 

Nous revenons vers vous pour faire le point sur l’avancée de la campagne géotechnique.

 

Ailes Marines nous a indiqué qu'en raison notamment de contraintes techniques non appréhendées en début de campagne (navires tributaires des conditions de marées), leur prestataire avait à ce jour réalisé 30% des carrotages (voir dernier rapport quotidien).

 

Ailes Marines s'était engagée en amont de la campagne à quitter la zone avant le début de la campagne de pêche des coquilles Saint-Jacques (2/10/2017). C'est pourquoi, le dernier navire présent (LE GARGANO) va arreter les carrotages et quittera la zone demain (30/09/17).

 

Nous leur avons d'ores et déja indiqué qu'il serait opportun de reprendre cette étude à la même periode l'année prochaine, soit de mi-juin à mi septembre (étant donnée qu'il n'y a pas eu de problèmes de cohaibation pendant cette campagne).

 

Nous reviendrons vers vous dès que nous aurons des nouvelles.

Publié le 29/09/2017

Campagne géotechnique - mi-juin à mi-septembre 2017 -15/06/2017

Bonjour à tous,

 

une campagne géotechnique est prévue de mi-juin à mi-septembre 2017 par le développeur éolien (Ailes Marines)

 

Le prestataire d’Ailes Marines, la société Fugro, mobilisera 3 navires pour mener à bien sa campagne.

 

Il réalisera des carottages et des tests de pénétration à l’emplacement de chaque éolienne et sur les routes de câbles (pas d’équipement trainé ou tracté)

 

Vous trouverez  ICI une affiche présentant une carte de localisation des emplacements sondées par ces 3 navires et quelques informations complémentaires sur la campagne.

 

Vous recevrez chaque jour un rapport indiquant les emplacements sondés et les intentions pour les 48 prochaines heures.

 

->rapport du 15/06/2017

 

La préfecture maritime prévoit une zone d’interdiction de ¼ (0.25) milles autour des navires lors des opérations.

 

Pour vous éviter toutes gênes occasionnées, merci de bien vouloir nous signaler si vous avez du matériels de pêche sur cette zones pendant la période concernée.

 

Je reste à votre disposition si vous avez des questions.

 

Grégory

Publié le 15/06/2017

Campagne UXO - Point sur le retard - 29/04/2017

Bonjour à tous,

 

Je reviens vers vous pour faire le point sur l’avancée de la campagne UXO.

Le 18/04, Ailes Marines m’a informé qu’hormis une petite portion, Le navire avait terminé la prospection en zone B. j’ai donc informé les professionnels intéressés qu’ils pouvaient y remettre du matériels.

Puis plus de nouvelles du développeur pendant 8 jours (alors qu'Ailes Marines s'etait engagée à transmettre un rapport quotidien), jusqu’à ce que nous apprenons que le navire est retourner en zone B sans en avoir informer les comités des pêches (alors qu'Ailes Marines s'était engagée à informer au préalable les comités des pêches d'un changement de zone)

 

A ce sujet, nous avions laissé à l’équipe d’Ailes Marines et aux prestataires des instructions bien précises en matière de transmission d’informations aux comités des pêches. Ces instructions n’ont jamais été suivies.

 

Depuis le début de la campagne, force est de constater que la société Ailes Marines et ses prestataires n’ont pas pris en considération nos recommandations, car malgré une météo des plus favorables, la société accumule du retard (à ce jour, 27 jours de prospection au lieu de 11).

Ces évènements et le retard considérable pris par le prestataire sont inacceptables.

 

Les élus des comités (Grégory Métayer 1er Vice-President du CDPMEM22 ; Pascal Leclerc, président du CDPMEM35 ; Olivier LE NEZET, Président du CRPMEM de Bretagne) l’ont fait savoir au développeur de projet et aux services de l’Etat durant ces 15 derniers jours.

Nous leur avons demandé de faire le nécessaire pour que la campagne se termine dans les plus bref délais.

Enfin, nous espérons vivement que les données récoltées sont complètes car nous les avons informé que nous ne vous redemanderons pas d’enlever votre matériel de pêche des zones B et C.

Les élus ont également fait savoir au développeur que les professionnels ne seront plus tributaires d’une mauvaise gestion par Ailes Marines de ses prestataires et que les comités des pêches prendront le soin de revenir en détail sur ces évènements lors d’une prochaine réunion en présence d’Ailes Marines et des services de l’Etat car nous ne tolérerons pas de nouveaux incidents.

 

Au dernière nouvelle, le navire sera ce soir sur la zone A (la dernière) et devra prospecter pendant 3 jours sur cette zone.

Je pourrais informer par SMS la fin de la prospection en zone A aux professionnels qui souhaiteraient retravailler dans cette zone la semaine prochaine.

Je reste à votre disposition si vous avez des questions.

Grégory

Publié le 29/04/2017