Comité Départemental des Pêches Maritimes et des Élevages Marins des Côtes d'Armor - CDPMEM 22

la coquille Saint Jacques : Une ressource de la Baie de Saint Brieuc

Les actualités du CDPMEM22

 

Etat de référence ressources halieutiques (2018-2021) - projet éolien Saint-Brieuc

Afin de mesurer les effets du parc éolien sur les ressources halieutiques, le développeur doit mener avant travaux un « état zéro » permettant d’avoir des indicateurs sur les espèces. Ils feront la même chose pendant et après travaux (dans l’éventualité où un parc se développerait).

 

Dans ce cadre des campagnes en mer seront réalisées sur :

 

 Campagnes
Périodicité
Navires
Mois
Zones de
prospection
Remarques
Coquille Saint-Jacques
bretonne et anglaise
1/an
2 navires
TIEGEZH MOR
CONDOR V
septembre
Carte* / points*
Maxsea Time Zero*
Maxsea antérieur*
les navires tirés au sort feront toutes les campagnes entre 2018 et 2021 (protocole IFREMER)
Casiers à bulots
2/an
1 navire
février
juin
Carte* / points*
Maxsea Time Zero*
Maxsea antérieur*
Appel à candidature avant chaque campagne
Filets à araignées
2/an
1 navire
novembre
mars/avril
Carte* / points*
Maxsea Time Zero*
Maxsea antérieur*
Appel à candidature avant chaque campagne
Casier à crustacés
2/an
2 navires
 
Carte* / points*
Maxsea Time Zero*
Maxsea antérieur*
En cours de validation. Appel à candidature avant chaque campagne
Poissons-céphalopodes
chalut franc et canadien
2/an
SIROCCO IX
CAP HORN
Septembre
mars
Carte* / points*
Maxsea Time Zero*
Maxsea antérieur*
les navires tirés au sort feront toutes les campagnes entre 2018 et 2021 (protocole IFREMER)
Bivalves autres que CSJ
1/an
LYDIA D
septembre
Carte* / points*
Maxsea Time Zero*
Maxsea antérieur*
Prélèvement avec une benne hamon - navires de recherche

 

* Données disponibles auprès du CDPMEM 22 :

gledrougmaguet@bretagne-peches.org - 06 29 88 57 20

 

Nous vous préviendrons par courriel lors des lancements des appels à candidatures. Les inscriptions sont ouvertes à tous les professionnels de la pêche des Côtes d’Armor et d’Ille-et-Vilaine.

 

A notre demande et avec l’appui du Conseil Scientifique, ces campagnes appelées « marées expérimentales » devraient également être couplées à des observations embarquées et un suivi des captures des espèces citées sur 3 années (et également des espèces pélagiques). L’idée est de récolter un jeu de données prenant en considération les variations naturelles (saisonnières et interannuelles) car nous pensons que les marées expérimentales (seules) ne nous permettront pas de mesurer les impacts du projet (dans l'éventualité ou celui-ci viendrait à se mettre en place).

 

A votre disposition si vous souhaitez des information complémentaires.

Publié le 25/09/2018