Accueil du site du Comité Départemental des Pêches Maritimes et des Élevages Marins des Côtes d'Armor - CDPMEM 22

la coquille Saint Jacques : Une ressource de la Baie de Saint Brieuc

Hydroliennes de Paimpol-Bréhat

Un site pilote au large de l'Île de Bréhat

En 2007, EDF s'est rapproché des pêcheurs professionnels du quartier maritime de Paimpol dans le but de développer un site d'essai pour des hydroliennes expérimentales.
Le principe de ces machines, prototypes à taille industrielle, est de produire de l'électricité à partir de l'énergie des courants de marée, puissants lorsque la mer s'engouffre dans la baie de Saint-Brieuc. L'objectif du site d'essai est de prouver la faisabilité technique, économique, administrative et environnemental de cette technologie.

Première mise à l'eau du prototype en octobre 2011.

Le site de Paimpol-Bréhat est retenu en 2008 comme lieu d'accueil de 4 hydroliennes. Plus précisément, ce site se place au sein du cantonnement à crustacés de la Horaine, mis en place en 1966 à l'initiative des pêcheurs professionnels dans le but de protéger les grands crustacés. La pêche étant interdite à l'intérieur de ce cantonnement, l'impact de l'installation des hydroliennes sur les activités de pêche doit être limité. En revanche, l'impact des machines sur les populations de grands crustacés est inconnu et doit être suivi (lien vers le programme de suivi du stock de homards).

 

Des machines toujours en phase de test

En 2011 et 2013, une première machine grandeur nature est testée en mer, sans être raccordée au réseau. EDF engage en 2012 les travaux d'installation du câble électrique reliant le site de production à la terre, dans l'anse de Launay. Les expériences étant concluantes, EDF commande à DCNS et OPEN HYDRO la construction de 2 machines de 16 mètres de diamètre.

La première hydrolienne a été installée en janvier 2016, suivie de sa jumelle en mai 2016. Les opérations de connexion des machines au câble d'export se sont déroulées dans le courant de l'été, suivies de différentes phases de test.

Un défaut de qualité de l'un des composants des turbines a été mis en évidence, à la fois sur les machines installées au large de Bréhat mais également sur celles testées en baie de Fundy, au Canada.

Ainsi, EDF a décidé de relever les 2 turbines récemment mises à l'eau afin de procéder au remplacement du composant incriminé. Les opérations de relevage ont eu lieu en avril et juillet 2017. EDF espère pouvoir installer à nouveaux les 2 machines et lancer la production électrique avant la fin de l'année 2017.

 

Lien vers le mini-site d'EDF dédié au projet.