Natura 2000

Qu’est-ce que Natura 2000 ?

Natura 2000 est un réseau de sites écologiques européens, dont l’objectif est la sauvegarde de la biodiversité. Ces sites sont désignés sur la base d’habitats et d’espèces dits d’intérêt communautaire, inscrits sur les listes des deux directives européennes pilier du réseau Natura 2000 : la Directive « Oiseaux » et la Directive « Habitats Faune Flore ». La mise en place du réseau Natura 2000 doit garantir le maintien ou la restauration de ces habitats et espèces dans un bon état de conservation. 

Le réseau a d’abord été initié à terre, avant d’être étendu au milieu marin à partir de 2008. Ainsi, en France, ces sites marins, couvrent environ 33% de la surface marine métropolitaine. En 2018, on recense plus de 200 sites marins.

Natura 2000 en mer en Côtes d’Armor

À l’échelle du Département des Côtes d’Armor, 4 sites marins  principaux sont désignés :

  • Cap d’Erquy-Cap Fréhel
  • Baie de Saint-Brieuc Est
  • Trégor-Goëlo
  • Côte de Granit Rose – Sept-Îles

Deux autres sites majoritairement terrestres comptent deux petites extensions en mer . Ainsi, un bout de la rivière du Léguer est classée en site Natura 2000 ainsi qu’une partie de la baie de Lancieux. 

Quelles implications pour la pêche professionnelle ? 

Le CDPMEM des Côtes d’Armor, ainsi que le CRPMEM Bretagne sont membres du COPIL (comité de pilotage) de chaque site Natura 2000 et prennent ainsi part à la rédaction des états des lieux des différents DOCoB (Documents d’Objectifs), et à l’ensemble des discussions concernant la pêche professionnelle. 

A l’échelle de chacun des sites Natura 2000, les incidences de la pêche doivent être évaluées à travers le dispositif réglementaire « d’analyse de risques ».

La mise en œuvre de l’« analyse des risques pêche » est un dispositif législatif obligatoire cadré par une méthode nationale, et dont les modalités de mise en œuvre sont précisées dans une circulaire DEB / DPMA.  Elle repose sur l’identification des interactions entre les différents engins de pêche et les habitats, et la définition, le cas échéant, de propositions de mesures en vue de limiter les risques d’atteinte aux objectifs de conservation. 
 
Ces « analyses de risques » relatives aux habitats marins sont menées par le CRPMEM Bretagne (en partenariat avec l’Office français pour la Biodiversité et les CDPMEM), dans le cadre des projets HARPEGE  (financement FEAMP). 
Elles ont été réalisées sur les sites Trégor-Goëlo et Côte de granit rose – Sept-Iles. 
Concernant les sites de Saint-Brieuc Est et Cap d’Erquy – Cap Fréhel, les diagnostics sont en cours et les analyses de risques pêche seront réalisées d’ici  2022. 
 
A noter : l’analyse des risques liés à la pêche professionnelle et relatifs aux espèces n’est pas initiée à ce jour (la méthode nationale est en cours d’élaboration).
 

Le Projet RESPECT

La prise en compte de l’environnement dans les pratiques de pêche étant devenue incontournable, afin de sensibiliser au maximum les professionnels, le CRPMEM de Bretagne en partenariat avec les 4 comités départementaux a décidé de porter le projet RESPECT  (pRogramme d’Eco-Sensibilisation associant les PEcheurs professionnels breTons).. 

Ce projet a pour objectif de sensibiliser les professionnels bretons à la biodiversité marine pour mieux participer à sa préservation, et de mettre en avant des pratiques de pêche durables via différents moyens de communication (témoignages, livret, expositions, films…).  Il permet également d’apporter une réponse à certains risques de dégradation des habitats identifiés à l’issue des analyses de risques menées sur les sites Natura 2000 Trégor-Goëlo et Côte de granit rose-Sept-Îles.

Dans le cadre de ce projet, des livrets de sensibilisation ainsi que des clés USB contenant divers éléments cartographiques seront distribués aux professionnels des Côtes d’Armor. Le Lycée maritime de Paimpol bénéficie également de la mise à disposition de ces différents outils.

Pour en savoir plus sur le projet et télécharger les divers éléments rendez-vous ici 

 
logo respect